Présentation de Michel Godet, Invité du Cercle Humania du 14 Novembre 2012 sur le thème : « Des crises porteuses d’espoir »


Claude Bodeau et son équipe de Kurt Salmon, RH-Management, l’Apec ainsi que Ghislain Missonier , président du Cercle Humania, recevront Michel Godet, titulaire de la Chaire de Prospective Industrielle et directeur du Laboratoire d’Investigation Prospective (LIPSOR), dans le cadre du dîner-débat du 14 Novembre 2012 sur le thème « Des crises porteuses d’espoir » .

 « Comment l’impertinence permet de construire l’avenir autrement ? »

Michel Godet, après des études secondaires au Lycée Hoche à Versailles puis au lycée Saint-Exupéry à Mantes-la-Jolie lui permettant d’obtenir son baccalauréat « Math Elem » en 1967, il continue son parcours universitaire avec une maîtrise d’économétrie, un DES et un DEA à l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne. Il est aujourd’hui Docteur d’Etat ès sciences économiques et Docteur en sciences statistiques et mathématiques. Le sujet de sa thèse sera déjà précurseur de ses prises de paroles actuelles : « Crise de la prévision, essor de la prospective ».

Cette personnalité qui a l’art de cultiver l’impertinence tout en étant expert des méthodes prospectives et de l’analyse stratégique, a débuté sa carrière comme stagiaire de longue durée au sein du Commissariat à l’Energie Atomique, en addition de son service militaire comme scientifique du contingent. Suivra la SEMA où il gravira les échelons pour être promu, à 30 ans, directeur du département « Prospective » qu’il a créé, et dans lequel de grands chantiers sur l’énergie, l’industrialisation des pays en développement et le transport aérien, seront conduits sous son impulsion. C’est le Conservatoire National des Arts et Métiers qui lui permettra d’être Professeur et, de surcroit, titulaire de la Chaire de Prospective Industrielle tout en dirigeant concomitamment depuis 1992, le Laboratoire d’Investigation Prospective – LIPSOR.

S’appuyant sur son dernier livre – La France des bonnes nouvelles -, une présentation des crises porteuses d’espoir, et sur sa confiance en l’avenir et en nos capacités de créativité et d’innovation, il nous annoncera les sept bonnes nouvelles qui donnent envie de vivre et de conquérir le monde. Transformer nos faiblesses en atouts, susciter l’adhésion et l’enthousiasme dans notre environnement pour réussir, s’imprégner des valeurs essentielles comme la ténacité, la confiance, le travail pour se battre, seront les objets de son intervention et un message d’espoir pour ceux qui ne croient plus à un monde meilleur pour leurs enfants.

Sa contribution, avec le ton résolu qu’on lui connaît associée à un caractère résolument optimiste, pourrait correspondre à une de ses dernières foucades : « Si le mal est en nous, les solutions aussi. »

Ce talentueux pédagogue, auteur de plus de vingt ouvrages, suscitera vos questions, en y associant son leitmotiv qu’il prodigue à ses impétrants : « Le monde d’aujourd’hui est une réalité qui dépasse les rêves d’hier. »

 Auteur: Ghislain Missonnier, Président du Cercle Humania

Advertisements

, , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :