CARLSON WAGONLIT : Améliorer conjointement le résultat d’exploitation et le dialogue social : l’équation du DirigeantInter

Le contexte économique et social souvent tendu et incertain soumet les entreprises à une pression forte de leur environnement marqué par plusieurs contraintes : la nécessité de réduire les coûts, d’améliorer les résultats sans dégrader les fondamentaux (stratégie, organisation, effectif, …) tout en étant en capacité de dynamiser le dialogue social et de motiver les salariés. La mission réalisée par Ineum Consulting répond à ces deux objectifs pour faire de la rémunération un outil de management au service de la stratégie…

Entretien avec Lionel PRUD’HOMME, Vice Président Human Resources EMEA, Carlson Wagonlit Travel.

Propos recueillis par François LAFAY, Directeur Ingénierie de la Masse Salariale / RH-Management

Pouvez-vous nous décrire en quelques mots le groupe CARLSON WAGONLIT en France ?

Avec un volume d’affaires 2008 de 2,6 Milliards d’euros, près de 450 points de vente sur tout le territoire et plus de 3000 collaborateurs, nous sommes le 1er distributeur de voyages en France (entreprises et particuliers) et sommes organisés en 3 Business Units :

• Carlson Wagonlit Travel gère les déplacements professionnels d’entreprises et les aide à optimiser leurs dépenses de déplacements professionnels,

• Carlson Wagonlit Voyages organise des voyages individuels, de groupe et est spécialisé dans les domaines des voyages d’affaires et des loisirs,

• CWT Meetings & Events est spécialisé dans l’organisation de réunions, de séminaires et d’événements professionnels.

Notre mission est d’aider les entreprises de toutes tailles, ainsi que les administrations et les organisations non gouvernementales, à optimiser leur programme de voyages, c’est-à-dire à dégager des économies tout en améliorant le service et en renforçant la sécurité et le développement durable.

Etant sur un marché en perpétuelle évolution, nous devons sans cesse anticiper, aller de l’avant, nous remettre en cause, tout en respectant scrupuleusement les équilibres financiers et sociaux souvent fragiles. Votre proposition s’inscrivait parfaitement dans cette culture.

Plantons le décor : comment nous avez-vous rencontré et quel a été votre premier sentiment suite à cette réunion ?

En tant que DRH, je suis très régulièrement démarché par des entreprises qui font de la réduction des coûts leur étendard et qui promettent la réalisation d’économies importantes. Ces multiples démarchages inspirent souvent de la méfiance, notamment lorsqu’il faut agir auprès de l’Administration, ce qui requiert une vraie confiance dans l’équipe avec laquelle on travaille sur des sujets sensibles (masse salariale, cotisations sociales, crédits d’impôts, etc.).

D’ailleurs, c’est sur la recommandation d’un ami et confrère que je vous ai reçu. Ensuite, votre approche méthodique, résolument prudente et pragmatique, a fait la différence.

Dès le début de notre entretien, vous m’avez prévenu que vous ne pourriez dévoiler vos « recettes de cuisines » et que cela pouvait faire naître une certaine frustration. C’est ce qui est effectivement arrivé… Le fait, que vos honoraires soient gagés sur votre capacité à générer des économies substantielles crée, il faut le reconnaître, de la confiance !

Quels éléments mis en avant par Ineum Consulting vous ont convaincu de lancer cette mission ?

La présentation synthétique que vous avez faite de votre approche était professionnelle ; néanmoins, il est difficile de juger d’une démarche sans pouvoir, ni réellement rentrer dans les détails, ni donc éprouver la robustesse des arguments.

Trois éléments ont été déterminants : la recommandation faite par un ami et confrère (comme je l’ai déjà indiqué), la validité juridique de votre approche, certifiée par un cabinet d’avocats spécialisé dans le domaine social (par hasard, le même que celui que nous utilisons pour notre compte !) et le mode de financement de la mission.

Cet ensemble rendait tangible votre offre.

Enfin, c’est votre « pré-diagnostic » qui a fini par nous convaincre complètement. Gracieux, sans aucun engagement contractuel de notre part, il a fait ressortir des pistes à explorer pour réaliser des économies significatives. Ce dernier aspect a contribué définitivement à prendre la décision de lancer cette mission.

En fait, cette phase de pré-analyse nous a rendu visibles les aspects innovants de votre approche, par rapport à d’autres plus traditionnelles, d’optimisation des charges sociales que propose habituellement le marché. Il y avait les prémisses d’une véritable ingénierie, avec sur certains aspects des outils de pilotage pour le futur.

Comment notre offre « Ingénierie de la Masse Salariale » s’est-elle intégrée aux spécificités de votre entreprise ?

Je vous avais donné comme feuille de route d’être « les plus légers possibles » dans vos requêtes et besoins en données auprès de mes collaborateurs.

Votre contrainte était d’éviter d’alourdir leur quotidien dans un environnement déjà fortement consommateur de temps (période durant laquelle les effets de la crise en 2009 se faisaient lourdement sentir).

Cette phase de recueil de données a été faite sans que cela perturbe leur travail quotidien. Le matériel et les instructions, fournis en supports, étaient clairs et limpides, vos explications sur votre démarche, pédagogiques.

La posture du « faire ce que je dis » a grandement facilité la réalisation de cette mission dans les interactions avec les membres de l’équipe : le cadre était clair, les demandes planifiées, le travail requis précis.

Quelles ont été les grandes étapes de la mission ?

J’ai déjà évoqué l’étape du diagnostic ainsi que celle de la collecte des données avec la tenue des réunions entre les deux équipes pour que l’analyse puisse s’effectuer. Je m’attarderai donc à dire quelques mots sur la seule non encore évoquée : l’étape de préconisations.

Tout d’abord, le rapport de mission, qui nous a été remis, précisait de manière très claire les enjeux financiers et sociaux, les contraintes et opportunités techniques et juridiques, liés à notre situation interne. En corollaire, la description du mode d’emploi pour mettre en place, de manière sécurisée, les préconisations, était très détaillée et étayée par des supports qui ont grandement facilité leur réalisation effective.

Concrètement, la mise à disposition d’applicatifs permettant de réaliser des simulations financières adaptées à nos structures juridiques, nos populations, nos opportunités et contraintes, mais également un accompagnement dans chacune des étapes de la mission (explication, gestion administrative, communication, relation avec l’Administration, etc.) nous ont aidé à obtenir des résultats rapides.

L’accompagnement, par l’éclairage donné sur des points parfois abscons a, par sa pédagogie, permis d’aller à l’essentiel.

D’autre part, le rapport était présenté de telle manière que nous pouvions opter pour la mise en application d’une ou plusieurs pistes qui nous ont été présentées et d’en choisir le rythme, délaissant celles qui nous semblaient peu adaptées à notre situation du moment.

Les résultats obtenus ont-ils été conformes à vos attentes et à ce qui avait été mis à jour grâce au pré-diagnostic ?

Oui et même plus ! Si grâce au pré-diagnostic, nous partions avec un avis positif sur cette mission, les résultats financiers et sociaux ont été supérieurs à nos attentes. Dans un temps restreint, nous avons donc pu améliorer le compte de résultat de l’entreprise via des optimisations financières et sociales intéressantes tant pour l’employeur que pour les salariés.

Pour tout DRH qui souhaite avoir en main une analyse lui permettant à la fois de dégager des marges financières dans un contexte général parfois tendu (crise 2009) et d’identifier des sources d’économies substantielles, immédiates et à moyen terme, INEUM Consulting s’est imposé comme un partenaire rigoureux et très efficace.

Les solutions proposées ont apporté un « plus » dans le cadre de nos négociations internes, participant à dégager des marges de manœuvre appréciables et appréciées. Au final, le retour sur investissement est facilement mesurable.

Le projet s’est avéré extrêmement positif.

En savoir plus :

François LAFAY (flafay@ineum.com )

Médérick TREMAUD (mtremaud@ineum.com)

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :